Espace naturel sensible - Etang de l’Aujardière


Restauration et mise en valeur du patrimoine construit et naturel de l’Espace naturel sensible de l’étang de l’Aujardière - Les Epesses


Construit au moyen-âge par les moines bâtisseurs, l’étang et les berges de l’Aujardière ont été acquis et classés en 2007 au titre d’Espace Naturelle Sensible par le Conseil Général de la Vendée. L’étang se trouve sur le bassin versant de la Sèvre Nantaise qui se situe à 4 km en aval.

La restauration des ouvrages hydrauliques s’est accompagnée d’une mise en valeur de la digue, de l’habitation du moulin, la création de pontons de pêches, l’installation d’un parcours pédagogique et de promenade.L’aménagement du parking, dont les terrassements sont gérés en déblais remblais, est positionné de façon à sécuriser les déplacements et de rendre le site accessibilité à tous.

Tout autour de l’étang, les cheminements s’insèrent dans la topographie pour rendre le site accessible. Des fenêtres paysagères sont crées et du génie végétal vient renforcer les berges. La palette végétale utilise uniquement les végétaux indigènes de la région parfaitement adaptés au site. Ils offrent de favoriser la biodiversité et de limiter les coûts d’entretien. L’élaboration d’un plan de gestion simplifié définis les modalités de sauvegarde et de restauration des habitats naturels.

Le parcours pédagogique propose de relever la diversité des habitats écologiques, herbiers, prairie humide, prairie mésophile, boisement bocager, boisement humide, boisement inondable, au moyen d’illustrations et de croquis d’ambiance permettant une compréhension globale de l’écosystème de l’étang pour la préservation de son équilibre.

Maîtrise d’Ouvrage : Conseil Départemental de la Vendée
Mission : MOE Complète
Mandataire : BOITE A PAYSAGES
Co-traitants : ARTELIA, OCE
Montant des travaux : 1,7 M€
Surface : 15 ha
Date : Livraison février 2015



Using Format